Ce site utilise des cookies pour assurer l'authentification des internautes, mais également pour autoriser à l'internaute d'accéder à certaines parties privatives du site. Si vous refusez les cookies, vous pourrez accéder uniquement aux parties publiques de ce site. 

 Pour en savoir plus nous vous invitons à consulter la directive européenne.

 

Autonoom Syndicaat van TreinBestuurders

Syndicat Autonome des Conducteurs de Train

Agréation SNCB 2010

 
     
Mot de passe perdu   S'enregistrer  

Contact presse FR ~ Pour toutes vos questions relatives aux actions, un numéro unique est à votre disposition: 0471/80 63 97 ~ Porte-parole: Olivier JARDEZ

calendrier horloge terre email internet monde icone 9403 96 Au quotidien

Une réunion importante s’est tenue le matin du 7 juin 2012, entre les responsables du SACT et les directions Infrabel, SNCB Technics et HR, pour évoquer la problématique de la ligne 154 Namur – Dinant.

Il était important d’obtenir des réponses aux questions que nous avons formulées depuis ce 11 mai dernier concernant l’accident de Godinne et les incidents qui se sont produits sur la ligne 154 ces dernières semaines.

 

Oui, des incidents de signalisations se sont bien produits…

Au bout d’une discussion technique riche en informations et en éclaircissements, la direction d’Infrabel se veut rassurante.

Il n’est pas possible de relater en détail toutes les explications qui ont été formulées. Nous avons été informés que des vérifications approfondies ont été faites sur la ligne et que toutes les mesures nécessaires ont été prises pour que la sécurité des convois et des personnes soit optimale.

A l’issue de cette réunion, dès lors que les conditions de sécurité sont garanties par Infrabel, le comité de direction du SACT a décidé de lever l’action en faveur de la sécurité, à savoir la circulation à vitesse réduite sur la L 154.

Les conducteurs peuvent de nouveau circuler à vitesse normale.

Nous invitons les conducteurs à faire preuve vigilance et à signaler toute anomalie qui pourrait se présenter sur le terrain. Infrabel nous assure être à l’écoute des conducteurs et réagira sans faute à toute requête.

Le SACT va également reprendre contact avec Infrabel et B-Technics et proposer des mesures concrètes dans le but d’améliorer la sécurité. Une information plus détaillée à ce sujet sera communiquée dans les prochains jours.

Finalement, nous soulignons, une fois de plus, la détermination avec laquelle les conducteurs de train se sont exprimés depuis le 14 mai dans une action solidaire. Cette détermination témoigne de leur professionnalisme et de leur préoccupation toute particulière en ce qui concerne la sécurité sur notre réseau ferroviaire.