Ce site utilise des cookies pour assurer l'authentification des internautes, mais également pour autoriser à l'internaute d'accéder à certaines parties privatives du site. Si vous refusez les cookies, vous pourrez accéder uniquement aux parties publiques de ce site. 

 Pour en savoir plus nous vous invitons à consulter la directive européenne.

 

Autonoom Syndicaat van TreinBestuurders

Syndicat Autonome des Conducteurs de Train

Agréation SNCB 2010

 
     
Mot de passe perdu   S'enregistrer  

Contact presse FR ~ Pour toutes vos questions relatives aux actions, un numéro unique est à votre disposition: 0471/80 63 97 ~ Porte-parole: Olivier JARDEZ

calendrier horloge terre email internet monde icone 9403 96 Au quotidien

Les conducteurs de train du SACT – ASTB ont privilégié ces derniers mois la possibilité d’une concertation constructive avec la Direction de la SNCB et la Ministre de tutelle.

Nos revendications sont simples et justifiées. Nous avons fait preuve de bonne volonté en postposant notre préavis de grève. Les masques sont toutefois tombés, et il est clair que l’on se moque de nous. Nous sommes à bout de patience. Nous appelons tous les collègues - conducteurs de train à s’unir pour obtenir de nos supérieurs du respect et de la considération de notre profession.

Notre préavis de grève est à nouveau activé.

Nous manifesterons notre mécontentement par un arrêt de travail qui débutera le mercredi 27 mai à 22.00 hrs. pour se terminer le vendredi 29 mai à 03.00 hrs.

 

Discuter de cet article dans les forums (0 réponses).

Depuis de nombreuses années, le SACT dénonce l’incohérence du système de primes des conducteurs de train de la SNCB.

Nous demandons une harmonisation de ce système des primes et, à plusieurs reprises, nous avons proposé un nouveau système qui soit équitable pour l’ensemble de notre profession, mais surtout qui soit adapté à la réalité d’aujourd’hui.

D’autre part, nous demandons que les carrières de conducteur de train et du personnel de maîtrise instruction traction soient revalorisées dans l’évolution des grades et des barèmes. Il est indéniable que les conducteurs de train ne sont actuellement pas considérés à leur juste valeur, malgré le fait qu’ils exercent la profession la plus contraignante de la SNCB. Depuis le début septembre, nous avons tenté de négocier avec la Direction de la SNCB pour améliorer cette situation injuste. Aujourd’hui, nous devons nous rendre à l’évidence, nous avons participé à un dialogue de sourds... qui se solde par un « non » catégorique de la part de la Direction de la SNCB qui rejette purement et simplement les revendications amplement justifiées des conducteurs de train.

Discuter de cet article dans les forums (0 réponses).

Depuis des années, le SACT dénonce le manque de considération par la SNCB envers son personnel de conduite.

Les conducteurs de train demandent simplement à la Direction de la SNCB d’être considérés à leur juste valeur et de tenir compte des exigences énormes qui sont les leurs, tant au niveau professionnel qu’au niveau de la vie privée. La SNCB exige que ses conducteurs soient constamment au Top, qu’elle se donne alors les moyens de ses exigences. Depuis des mois, la Direction de la SNCB se bouche les oreilles pour ne pas entendre les doléances totalement justifiées de son personnel de conduite. Le SACT a tenté d’ouvrir un dialogue constructif avec la Direction de la SNCB et d’instaurer un climat social qui permette d’envisager les nouveaux défis qui nous attendent dans le calme et la sérénité. Malheureusement, la Direction de la SNCB s’obstine dans l’indifférence et l’inconsideration. Face à cette situation le SACT va manifester son mécontentement par des actions musclées qui se dérouleront dans un cadre légal et seront annoncées bien à l’avance, afin que la clientèle ne soit pas prise en otage. Aucune action sauvage ne sera décrétée par le SACT. Pour le Conseil d’Administration du SACT,

 

Arthur MERCIER, Président

Discuter de cet article dans les forums (0 réponses).

Voici quelques réflexions concernant le métier de conducteur de train, conducteur manoeuvre, "opérateur conduite cargo".

Je suis depuis 1974 conducteur manoeuvre avec une promotion plus récente en tant que "opérateur conduite cargo".

Ma carrière a commencé à Anvers et ensuite à Merelbeke, Zeebruges, Ostende et actuellement à Courtrai.

Une réunion importante s’est tenue le matin du 7 juin 2012, entre les responsables du SACT et les directions Infrabel, SNCB Technics et HR, pour évoquer la problématique de la ligne 154 Namur – Dinant.

Il était important d’obtenir des réponses aux questions que nous avons formulées depuis ce 11 mai dernier concernant l’accident de Godinne et les incidents qui se sont produits sur la ligne 154 ces dernières semaines.